Mars 2011

vendredi 25 mars 2011
par  Céline
popularité : 100%

  • Mars 2011

Depuis mon retour en France, le site est encore visité par près de 20 personnes par jour. Alors aujourd’hui, je me décide enfin à passer au-delà des vœux pour honorer tous ceux qui viennent aux nouvelles.

Des messages individuels, j’en ai de quelques uns d’entre vous, régulièrement. Et même avec des photos ! C’est toujours avec le même bonheur partagé. De BC à NS, je ne vous oublie pas, aucun de vous ne m’est indifférent, ce que vous vivez m’intéresse. Presque chaque jour, je vais sur le site de meteo.gc.ca pour imaginer ce que vous vivez dans ces conditions hivernales ; imaginer vos paysages sous le froid, la neige, le blizzard, la tempête, le verglas ; imaginer la durée du jour et de la nuit.


Et comparer avec ce que je vis ici. Vous me donnez chacun des perspectives, des envies nouvelles et je crois la plus grande, celle de vous retrouver, celle de vous revoir, vite. Celle aussi, de vous rassembler tous un jour pour vous dire, avec ma réserve habituelle, combien vous comptez chacun pour moi.

Ici, en France, en Bourgogne, à l’est de la France, j’écrivais à un ami Canadien hier ce qu’il se passe : le printemps commence à s’installer. Les gelées nocturnes sont plus rares. Hier j’ai vu mon premier papillon, un jaune. Et depuis deux jours le concert de mes minuscules crapauds voisins se fait entendre dès la tombée de la nuit. Ce sera probablement la dernière année car les constructions en cours vont certainement assécher les restes de prairie où ils viennent se reproduire. Déjà les chevreuils ne peuvent plus y accéder et mon lièvre n’a pas réapparu depuis l’année dernière alors que je le voyais chaque nuit dans le parc. Les pâquerettes ont envahi les pelouses, les pissenlits commencent à sortir avec les violettes.

Alors que pour vous, le redoux commence à peine, les Prairies sont encore très nettement gelées, glacées et enneigées… la constante pour nous tous, c’est la durée des jours qui rallonge, quel bonheur, même si nous sommes loin d’être aussi avancés les uns et les autres selon notre situation géographique. L’équinoxe, ici, me donne envie de finir tôt mon travail pour aller voler ensuite sans attendre le samedi ou le dimanche.

Pendant ce temps, je ne fais pas que penser à vous tous et je programme aussi mon prochain voyage. Pour moi, ce sera le dernier grand voyage avant que je sois « retirée » peut-être d’ici trois ans. Si l’administration m’octroie le congé que j’ai demandé cette année, je serai de retour chez vous dès la mi-juin. Je prépare un voyage vers la mer de Beaufort. Toujours sans assistance, en suivant les routes, seule parce que malgré quelques propositions, il est difficile pour vous de libérer autant de temps.

La présence d’essence est un point que je tente de résoudre à l’avance en m’assurant de points d’avitaillement sûrs. Les milliers de km dans les Rocheuses me posent beaucoup de questions auxquelles je ne trouve pas toujours réponse. J’essaie de trouver un stage de vol montagne en France pour améliorer mes connaissances, mais ce n’est pas facile. En ce qui concerne les vents et l’aérologie spécifique, je reste optimiste, comptant sur le temps dont je disposerai pour savoir attendre les bons créneaux et affuter ma patience, qui n’ai pas toujours la plus grande de mes qualités, il faut bien le dire… Pendant ce temps, je me régale de livres, sites en tout genre où je puise la connaissance entre mines d’or du Klondike, ours blancs et grizzli, delta du Mackenzie. Ça me rappelle la rivière du Mackenzie que j’avais croisée à l’autre extrémité de votre grand pays l’année dernière, entre Chéticamp et Pleasant Bay, au nord de l’ile du Cap Breton NS, elle dévalait des pentes montagneuses abruptes avant de se jeter dans le golfe du St-Laurent. Cette fois, si j’arrive à rejoindre la rivière Mackenzie des Territoires du Nord-ouest, ce sera une longue vallée, un long fleuve… tranquille !

A bientôt, je vous tiens informés… de temps en temps !

  • March 2011

Since my return to France, the site is still visited by nearly 20 people a day. So today I finally decided to go beyond the wish to honor all those who come to the news.

I have to some of you individual messages, regularly. And even with pictures ! It is always with the same shared happiness. BC to NS, I have not forgotten you, neither of you is indifferent to me, what you’re interested. Almost every day I go to the site meteo.gc.ca to imagine that you live in these winter conditions, imagine your landscape in the cold, snow, blizzard, storm, ice, imagine the length of day and night. And compare with what I saw here. You give me all perspectives, new desires and I think the larger one to find you, than you again, soon. This, too, to get together one day for all you say, how you plan for me each.

Here in France, in Burgundy, eastern France, wrote to a Canadian friend yesterday what happens : spring begins to settle. The frosts are rare. Yesterday I saw my first butterfly, a yellow. And since the concert two days of my neighbors tiny toads can be heard from the dark. This is probably the last year as construction in progress will certainly dry prairie remnants where they come to breed. Already the deer can no longer access and my hare and has not reappeared since last year when I saw him every night in the park. The daisies have invaded the lawn, the dandelions begin to emerge with violets.

While for you, the thaw is just beginning, the prairies are still very much frozen, icy and snowy ... the constant for us all is the length of days extension, what happiness, even though we are far from also advanced to each other according to our location. The equinox here makes me want to finish my work early to go flying then without waiting for the Saturday or Sunday.

Meanwhile, I’m not just thinking of you all and I also program my next trip. For me, this is the last big trip before I "retired" maybe in three years. If the administration grant me leave I asked this year I’ll be back to Canada by mid-June. I am preparing a trip to the Beaufort Sea. Still without assistance, following roads, only because, despite some proposals, it is difficult for you to release all the time.

The presence of gasoline is a point I am trying to resolve in advance by assuring safe refueling points. The thousands of miles in the Rockies have asked me many questions that I do not always answer. I try to find a mountain flying course in France to improve my knowledge, but it is not easy. As regards the upper air winds and specific, I remain optimistic, relying on the time I have to wait to find out the right niche and hone my patience, which was not always the greatest of my qualities, we must said ... Meanwhile, I enjoy books, sites of any kind where I draw the attention from the Klondike gold mines, polar bears and grizzlies, the Mackenzie Delta. Reminds me of the Mackenzie River that I had crossed to the other end of your great country last year, between Cheticamp and Pleasant Bay, north of the island of Cape Breton NS, she descended the steep mountain slopes before emptying into the Gulf of St Lawrence. This time, if I manage to join the Mackenzie River of the North-west, it will be a long valley, a long quiet river ... !

See you soon, I’ll keep you informed from time to time ... !


Commentaires

mardi 14 février 2012 à 09h39

7 mai 2011, par BOUVIER
Bj Odile, comme le temps passe vite !!! Nous voilà début mai et tu t’aprêtes à repartir. Je souhaite comme Sylviane que tu ais obtenu l’accord de congès nécessaires à ton 3° voyage. Nous penserons à toi bien sûr lors du 8° rassemblement Femmes national en Abbeville cette année. Je pensais à notre premier rassemblement à Nevers en 2004..là aussi comme cela passe N’hésites pas à m’envoyer un petit mot par mail sur ce 3° voyage, je le mettrais dans la première page de l’espace au féminin du site FFPLUM. Pour ta proposition faite à Sylviane, elle est intéressante mais peut-être difficilement réalisable car tu sais que lors de ces opérations, le planning est bien chargé..mais on va regarder. Ma nouvelle adresse mail est monique.bouvier@bbox.fr
Pour ma part, je suis aussi sur un projet pour mon "retrait de la vie salariée" dans 3 ans comme toi. Mon projet est toutefois plus métropolitain dans un premier temps... !
Bon vent au canada

mardi 14 février 2012 à 09h39

4 avril 2011, venant de LCaen-151-91-15-45.w193-251.abo.wanadoo.fr
bonjour Jackie, bonjour Ray, c’est toujours un grand plaisir que de se rencontrer encore une fois, même par écrit. L’hiver a été neigeux et froid pour vous. Sonny de Yarmouth m’a donné de nombreux détails aussi durant l’hiver en Nouvelle-Ecosse. c’est courageux de faire le voyage chaque semaine jusqu’au terrain avec les routes enneigées ! j’imagine facilement le spectacle blanc et silencieux du terrain avec les hangars fermés, les mobilhomes déserts. maintenant, tu vas pouvoir reprendre la décoration florale de l’entrée ! transmets mon bon souvenir à chacun.
si j’habite la Bourgogne, je suis née en Berry, de l’autre coté du Morvan vers l’ouest... mais j’essaierai de voir le chateau de Comeau, promis.
en ce qui concerne mon nouveau voyage, je le prépare pour le nord-ouest mais, je ferai comme précédemment, je suivrai les routes et surtout, je prendrai conseil des pilotes que je rencontrerai, et si je dois m’arréter avant le but, ça ne sera pas grave ; je préfère pouvoir vous en parler plutôt que de ne plus être là pour vous raconter...
à bientôt Jackie, gros bisous à tous les deux, odile

mardi 14 février 2012 à 09h39

31 mars 2011, par Jackie
Site à visiter : Greetings from Nova Scotia
Bonjour Odile, Tout vas bien ici. Le printemps est arrive,finalement. Ray est alle a Stanley avec son ami,Fred, presque a chaque semaine toute l’hiver. Moi, j’attend qu’il fait plus chaud. Je regardais dans mon livre d’ancestres et mes ancestres viennent de la Bourgoyne pres de Dijon.Chateau de Comeau,qui est encore la bas. Nous sommes peut-etre cousine(kissing cousins,like they say in English)Allez-vous etre au Canada cette ete ? On pense souvent a vous et on vous manque. Gros bisous, Jackie et Ray Bent( Halifax,Nouvelle-Ecosse. :)

mardi 14 février 2012 à 09h38

28 mars 2011, venant de LCaen-151-91-15-45.w193-251.abo.wanadoo.fr
super Sylviane,
tu es toujours aussi enthousiaste. tu n’arrêtes pas. comment avance votre préparation des journées du rassemblement des femmes pilotes d’ulm cette année. je t’imagine dans une préparation intense, ce n’est pas si facile d’envisager les besoins de 200 personnes sur plusieurs jours. j’aurai bien aimé y être à celui organisé par votre club, j’ai fait les cinq premiers et depuis deux ans je fais l’impasse mais j’en garde des souvenirs intenses, drôles, émouvants, à chaque fois, on s’est bien amusées ! cette année je serai encore absente et je penserai encore à vous de loin, on pourrait se faire un petit contact collectif avec skype, qu’en penses-tu ? avec le décalage horaire, il faudrait se mettre bien au point avant, à voir !
à bientôt

mardi 14 février 2012 à 09h38

26 mars 2011, par Sylviane Chamu
Eh bien , Odile, j’espère moi aussi que tu obtiendras ce congé et que ta balade de cette année te permettra de nous régaler encore de récits et de photos. Je suis impatiente de faire virtuellement ce grand voyage avec toi . Amitiés Sylviane

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
195009 depuis le début
2088 visiteurs actuellement connectés