Etape 06 - Lyncrest Mb

dimanche 10 juillet 2011
popularité : 47%

  • Etape 6 – Lyncrest Mb – Kamsack Sk 527 km en 6h23

Lever 5h30, météo. C’est bon, oui, mais. Quelques risques d’orages isolés quand même ! je décide de partir et de redoubler de vigilance. Je compte un peu aussi sur ma sonde XM Weather qui me donne la météo à bord.

Décollage vers 7h30. Direction le nord, je voudrai voir les deux grands lacs de Winnipeg du Manitoba. Je suis le premier pendant une centaine de km et puis je bifurque plein ouest pour le second et surtout le traverser là où c’est possible sans survol long. Les virgas, ce sont ces pluies que l’on voit tomber mais pas atterrir, sont nombreuses. Le lac Manitoba a certainement connu une montée de ses eaux car des crues énormes le bordent. Mais ce qui m’occupe le plus c’est les nuages en face. La sonde me rassure en montrant bien les pluies sont à gauche de ma route alors qu’elles viennent de droite, mais il me semble que c’est quand même de plus en plus proche. Et bien sûr, ce qui devait arriver arriva, la pluie a commencé, même si mon gps s’entêtait à me dire que tout allait bien !


Je prends l’eau pendant quelques temps, le temps d’arriver à la piste la plus proche. C’est une bande d’herbe avec un hangar agricole. Personne à l’horizon. J’attends que la pluie cesse et même que celle vers laquelle je vais disparaisse aussi. Du coup, je fais une petite sieste. Vous pouvez la voir sur le spot entre les points 22 et 36, soit environ 2h.


Ensuite je redécolle et m’aperçois qu’une pompe à essence est proche. J’atterri à nouveau et y vais à pieds. Evidemment, c’est toujours plus loin à pieds ! Là, c’est toute une affaire, mais on veut bien me prêter un bidon, et un monsieur m’accompagnera, mais personne n’a jamais su qu’ici il y avait une piste d’avions ! je suis dépitée, le bidon ne fait qu’un gallon soit 4,6l ! il m’en faudrait 40. Je n’ai pas envie de solliciter le monsieur qui m’accompagne à ce point.

Tant pis, je prends et décide de me poser à l’aéroport de Dauphin, en zone contrôlée. C’est chose faite bien que j’ai eu vraiment du mal à comprendre le contrôleur qui ne faisait rien non plus pour se faire comprendre !


Et me voilà à nouveau repartie sous les cumulus de beau temps comme on dit. Mais je surveille ceux qui pourraient bien se gonfler. Et j’en vois au loin. Mais cette journée prend un relief particulier car j’ai quitté la brousse hier pour les prairies et c’est la première depuis le jour du départ où je peux voler en dehors des axes routiers. Et je prends un malin plaisir à les éviter.

Arrêt pour aujourd’hui à Kamsack. Petit aérodrome sans presqu’aucune installation, mais entretenu puisque quand j’arrive, un tracteur avec un énorme giro-broyeur fait la tonte des abords.je reçois l’aide des services municipaux pour attacher Charlie aile basse vus les orages au loin.


Et comme je suis en Saskatchewan, l’heure est à nouveau avancée. Me voilà donc avec 8h de décalage avec la France. C’est un artifice de la part de cette province qui ne prend pas l’heure d’été. Elle se trouve ainsi pendant les mois d’hiver à l’heure du centre donc de la province voisine à l’est le Manitoba et pendant les mois d’été à l’heure de la montagne donc de la province voisine à l’ouest l’Alberta. Vous avez certainement tout compris, mais pour moi, c’est un vrai casse-tête pour suivre tout cela en Zulu.

  • Step 6 - Lyncrest Mb - Kamsack Sk 527 km in 6:23

Sunrise 5:30, weather. All right, yes, but. Some risk of isolated thunderstorms though ! I decide to leave and to be vigilant. I also has a little sensor on my XM Weather gives me the weather on board.

Take-Off around 7:30. Towards the north, I would like to see the two great lakes of Manitoba and Winnipeg. I follow the first for a hundred miles and then I bifurcates due west for the second and especially the cross where possible without long overview. The virga, it is these that we see rain falling, but not land, are many. Lake Manitoba has certainly been a rise in flood waters because the vast border. But what mind the most is the clouds in front. The beacon reassures me by showing good rains to the left of my way when they come to the right, but I think it’s still growing near. And of course, the inevitable happened, the rain began, even if my gps persisted in telling me that everything was fine ! I take the water for some time, time to get to the track closest. It is a strip of grass with a Shed. Nobody in sight. I’m waiting for the rain to stop and even that to which I will also disappear. So, I am a nap. You can see it on the spot between points 22 and 36, about 2 hours.


Then I go around and realize that a fuel pump is near. I landed again and it will walk. Obviously, it is always walking away ! There is a big deal, but we are willing to lend me a can and go with me a sir, but no one ever knew that here there was a trail of planes ! I’m annoyed, the can makes one gallon or 4.6 l ! He’ll be 40. I do not want to ask the gentleman accompanying me to this point.

Too bad, I take and decided to ask me at the airport in Dauphin, in controlled areas. This was done while I was really struggling to understand the controller did nothing either to be understood ! And here I am again divided by the fair weather cumulus, as they say. But I watch those who may well be inflated. And I see in the distance. But this takes on a particular day because I left the bush yesterday to the prairies and the first since the departure day where I can fly away from roads. And I take pleasure in avoiding them.


Kamsack stop for today. Small airfield without almost no installation, but since when I land, a tractor with a huge mill-giro is shearing abords. I get the help of municipal services to attach low-wing seen Charlie storms off.


And since I’m in Saskatchewan, the time is again advanced. So here I am with 8 hours time difference with France. It is an artifice on the part of the province that does not summer time. It is thus during the winter months at a time so the center of the neighboring province to the east and Manitoba during the summer months at the time of the mountain so the neighboring province to the west Alberta. You certainly understand everything, but for me it’s a real headache to keep all this in Zulu.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
186403 depuis le début
121 visiteurs actuellement connectés