Etape 09 - North Battleford Sk

dimanche 17 juillet 2011
popularité : 55%

  • Etape 9 – le 11 juillet 2011 - North Battleford Sk – Lac La Biche Ab – 372km 2h54 (moy:124km/h)

Lever tôt, avec l’équipe de Fran de Kock, Battlefords Airspray, (www.batairspray.com) qui commence à 5h chaque jour. Dès que j’aurai un peu de temps, je vous raconterai leur vie d’arroseurs des prairies. C’est assez incroyable.


Météo. C’est ok, mais pas tout de suite, il faut laisser l’anticyclone, qui s’est installé au nord, pousser un peu la perturbation qui essaie d’entrer au sud-ouest. Je prends donc mon temps pour préparer mon départ car je n’envisage pas de partir avant midi. Lessive. Accueil du « vieux colonel de North Battlleford ». C’est lui qui accueille Michel Fournier, le Français qui tente le fameux « grand saut ». Il est intarissable, il a tant d’expérience qu’il raconte beaucoup de choses très intéressantes. Il vient par courtoisie. Il parle parfaitement bien français et veut s’assurer que tout est bien pour moi. Il repart vite, rassuré.

Pat en profite pour faire des photos, pour me faire découvrir chaque poste de pilotage des avions de traitement, elle tient à ce que j’aie découvert tout ce qui est intéressant ici. Quelle chaleur humaine, ici ! Et c’est les adieux, je pars accompagnée d’un merveilleux message écrit de toute l’équipe, préparé en secret.


Décollage vers 11h30. J’ai la chance que l’anticyclone soit au nord de ma position, il me pousse, et je vais pouvoir traverser une partie de prairies avec le vent dans le dos tout en allant vers l’ouest, je n’avais pas encore vu cela ! La perturbation reste à ma gauche, je suis en limite. Les conditions sont fortes, la température est faible, prévue à 6°, avec la vitesse, je suis frigorifiée malgré les vêtements chauffants. L’humidité est importante. Mais quand les conditions sont bonnes à ce point, il faut en profiter et avancer au maximum.

Ces facteurs vont avoir une incidence imprévue sur mon appareil à photo qui s’est mis en défaut. Il affiche un message d’erreur et ne conserve plus aucune fiabilité même si de temps en temps, il est capable de faire une photo, par hasard. Heureusement, j’ai un autre appareil de photo de secours, il fera le relai tant que je n’aurai pas trouvé une meilleure solution.

Peu de temps après avoir quitté North Battleford, je retrouve les premiers puits de pétrole qui m’avaient tant impressionnée il y a deux ans. Cette année, j’en vois même des verts ! ils s’étalent sur une grande partie de ma route et disparaissent d’un seul coup, comme ils étaient venus.


En attendant, je vole vite et rattrape un peu le retard pris à attendre le beau temps. J’atterris à Lac Labiche vers 15h heure locale (-8h avec la France, -6Z). Le vent est fort mais j’ai la chance que la piste unique soit exactement orientée au vent. J’attends quelques minutes au poste d’essence, le temps qu’un avion ambulance décolle, j’ai même eu le temps de penser que Charlie et moi allions rôtir dans le souffle de ses turbines ! Ensuite, c’est Matthew Umble, manager d’Alberta Central Airways qui accueille Charlie dans son hangar, au pied des Otter. L’élève pilote qui était en tour de piste quand je suis arrivée, vient me rencontrer, c’est Steve Preboy, il a fait 22 ans de delta alors il a envie de voir Charlie. Et il m’accueille gentiment chez lui où je fais connaissance avec Barbera, sa femme. Ils me proposent d’aller prendre le repas le long du lac. Nous passons une superbe soirée avec Brenda, une amie. Le repas concocté par Barbera est excellent. Le lac est magnifique, et nous avons l’occasion de faire des connaissances superbes, Ron le pêcheur, le Jamaïcain, l’artiste… mais je n’ai pas de photos, désolée !

  • Step 9 - July 11, 2011 - North Battleford Sk - Lac La Biche Ab - 372km 2:54 (Avg : 124km / h)

Up early, with the team of Fran de Kock, Battlefords Airspray (www.batairspray.com) that begins at 5 am every day. Once I have a little time, I will tell you their life sprinklers grasslands. It’s pretty amazing.


Weather forecast. It’s ok, but not right away, leave the anticyclone, which moved north, push a little disruption that tries to enter the southwest. So I took my time to prepare for my departure because I do not intend to leave before noon. Laundry. Home of the "old North Battlleford Col." He was which welcomes Michel Fournier, the French who tried the famous "big jump". He is inexhaustible, he has so much experience that tells a lot of very interesting things. He comes courtesy. He speaks French well and wants to make sure everything is well for me. He left quickly reassured.

Pat took the opportunity to take pictures, and she get me to discover each cockpit aircraft handling. What I discovered is interesting here. What warmth here ! And it’s farewell, I go along with a wonderful message writing of any team, prepared in secret.


Off around 11:30. I am fortunate that the anticyclone is north of my position, it pushes me, and I will be able to cross some of meadows with the wind in the back while going west, I had not seen that ! The disturbance is to my left, I’m limited. The conditions are strong, the temperature is low, under 6 °, with the speed, I am chilled despite the heated clothing. Humidity is important. But when good conditions are at this point, you should take advantage and move up.

These factors will have an unanticipated impact on my camera to photograph that was deficient. It displays an error message and does not store any more reliable even if occasionally it is able to make a picture by chance. Fortunately, I have another camera back, it will make the relay until I have not found a better solution.


Shortly after leaving North Battleford, I found the first oil wells that impressed me as two years ago. This year, I see even green ! they spread over a large part of my route and go at once, as they had come. In the meantime, I’m flying a little faster and catch up the delay to wait for good weather. I landed in Lac Labiche around 15h local time (8am-with France-6Z). The wind is strong but I am fortunate that the runway is exactly oriented to the wind. I wait a few minutes at the gas station, the time an air ambulance takes off, I even had time to think that Charlie and I were roasting in the breath of its turbines ! Then it’s Matthew Umble, manager of Alberta Central Airways welcomes Charlie in his hangar at the foot of 3 Otter. The student pilot was on lap when I arrived, just meet me, it’s Steve Preboy, he was 22 years of hang glider so he wanted to see Charlie. And he greets me kindly to his home where I know Barbera, his wife. They offer me to go have lunch along the lake. We spend a great evening with Brenda, a friend. The meal concocted by Barbera is excellent. The lake is beautiful, and we have the opportunity to make great knowledge, the fisherman Ron, the Jamaican, and artist ... but I have no photos, sorry !



Commentaires

Logo de Serge
samedi 17 mars 2012 à 07h40 - par  Serge

Bonsoir Odile,
Je lis tes aventure de l’an dernier avec intérêt, sans me presser. Et voila qu’on enetnd parler d’un deltiste du temps de jadis. Steve Preboy est un nom qui m’est familier mais ta photo ne permet pas de savoir si je l’ai rencontré. Il était effectivement très actif dans les années 80, en deltaplane.
Le monde est très petit à l’occasion.
à + tard,
Serge
mt7.ca.

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
186403 depuis le début
152 visiteurs actuellement connectés