Etape 30 - Westlock Ab

jeudi 25 août 2011
par  Céline
popularité : 1%

  • Etape 30 – le 18 aout 2011 – de Westlock Ab à Meadow Lake Sk – 373 km en 2h53 moy : 129

Départ un peu tardif ce matin du fait de la pompe à essence de l’aéroport qui ne fonctionne pas. Heureusement Dan est là pour m’aider. Déjà il m’avait aidée hier et ce matin je peux encore compter avec lui. J’ai l’honneur d’une visite de son hangar de collection, je découvre, entre autre, un FE5 de toute beauté.


Il a beaucoup plu cette nuit et il fait déjà un vent bien soutenu. Des rafales sont prévues dans le sud, je choisis donc une route vers l’est sans rafales prévues. Mais je dois bien me rendre à l’évidence qu’il y en a déjà, alors j’espère qu’elles vont diminuer. La lumière est claire, on voit très loin, 200km peut-être. Je profite d’un vent arrière important. Les cumulus sont déjà en formation à 10h. Je passe au-dessus, ça tombe avec le niveau de vol impair +5. Je reste à 5500ft longtemps, jusqu’à ce que visiblement, les cumulus se chargent et montent à mon niveau. Je descends. Ça bouge et les rafales sont toujours là, puissantes.


Les prairies ont changé de couleur, je vois nettement des colorations oranges qui font penser aux champs de soja proches de la maturité. Ici, on voit beaucoup moins de puits de forage et de raffineries. La forêt reprend de l’importance. D’ailleurs, en passant au-dessus des nuages, j’ai manqué une intersection de routes et je me retrouve en pleine brousse… je retrouve vite le chemin sûr.


A Cold Lake, grande zone militaire, je contourne la zone de contrôle de 22 Nm de diamètre. Habituellement les zones de contrôle, y compris les grandes comme celles d’Edmonton ou Calgari sont de 10 Nm. La rivière du castor a des méandres en angles, je n’ai jamais vu cela ailleurs ! Atterrissage à Meadow Lake dans des rafales énormes près du sol et un vent important. En finale, en plus de parer aux rafales, barre dans le ventre, je n’avance plus, il me manque un tout petit peu de vitesse et je décroche à un mètre sol. Charlie fait la grenouille, un saut. Ce n’est pas beau.


Je ne trouve pas d’endroit pour accrocher Charlie sur l’aéroport. Mais je dois me dépêcher, les conditions sont très dures, le vent hurle et me rappelle celui de Wiley dans le Yukon. Des pluies entourent l’aéroport à distance. Mesure d’urgence, attacher les ailes aux roues et préparer rapidement la descente de l’aile. Personne ne se présente malgré les quelques personnes que j’ai pu entrevoir. Je dois me débrouiller seule, je ne veux pas laisser Charlie seul une minute. J’ai beau être entraînée, il me faut quand même près d’une dizaine de minutes pour tout préparer : changer l’entretoise de coté, protéger la console, enfouir les vêtements sous le siège avant et le retourner, détacher le sac du siège arrière et le basculer sur le siège avant, retourner le siège arrière, frein, débloquer l’axe du mat et baisser la barre. Déjà, je sais Charlie un peu plus en sécurité. Ensuite, c’est la pose des liens mât-quille, aile-train arrière. Le ciel se couvre d’orages alentour, je renforce en installant deux piquets sous les ailes. Et je fais mes recommandations habituelles à Charlie : ne pars pas voler sans moi !


Willam, chargé de l’entretien de l’aéroport termine son travail alors que Stressa chargée des observations météo, ne terminera qu’à 6h. Stressa fait du café, me montre comment me servir de l’essence demain et William me descend en ville.


Vendredi matin, météo, tout est bon surtout si je pars tôt. Alors j’y vais. Pendant que je prépare Charlie, j’ai la visite de Cliff. Il est mécanicien d’avion vérificateur. Il assure les visites régulières auxquelles sont soumis les avions. Il me propose de m’aider faire le plein qui est un peu particulier ici puisqu’on s’inscrit seulement sur un cahier et la note arrive par la poste à l’adresse que vous avez déclaré, pour la quantité d’essence que vous déclarez aussi, le tout en gallons, pour moi c’est la première fois ! J’apprécie le service. Mais lors de la prévol, j’avais constaté un éclat sur l’hélice sur le bord d’attaque à une douzaine de cm de l’extrémité de la pale qui m’inquiète et un carénage de roue qui bouge un peu. J’en parle à Cliff, il me serre le carénage mais pour l’hélice, il pense qu’elle devrait être réparée, tout en me disant que c’est à moi de décider évidemment. Paul arrive à ce moment et il me propose aussitôt une place dans son hangar pour réparer l’hélice de Charlie et sa caravane pour dormir à l’aéroport. Je prends la décision de réparer maintenant, après tout personne ne m’attend et je prendrais des risques à voler avec cet éclat. Puisque je peux bénéficier de bonnes conditions, il me reste à attendre que ça sèche une journée entière. Demain matin, après avoir poli les réparations, je pourrai repartir. Commence une journée sympa dans le hangar. Cliff fait aujourd’hui une visite de l’avion de Paul ce qui justifie qu’ils passent leur journée au hangar. Je peux suivre les différentes opérations de la maintenance. J’apprends plein de petites choses.


  • Step 30 - August 18, 2011 - Westlock Ab in Meadow Lake Sk - 373 km 2:53 Avg : 129

Starting a little late this morning due to the fuel pump from the Westlock airport is not working. Luckily Dan is here to help. Already he had helped me yesterday and this morning I can still count on him. I have the honor of a visit from his plane collection, I discovered, among other things, an FE5 beautiful.


It rained a lot that night and the wind is already well supported. Wind gusts are expected in the south, so I choose a way to west is not provided. But I have to go to the evidence that there are already so i hope they will go down. The light is clear, I see very far, perhaps 200 km. I take a significant tailwind. Cumulus clouds are already in training at 10am. I pass over, it is the just flight level 55. I am at 5500ft long, until obviously the cumulus be bigger and climb to my level. I go down. It is bumpy and gusts are still there, powerful.


Grasslands have changed color, I see clearly from the colors that look like oranges in soybean fields near maturity. Here I see much less well drilling and refineries than before. The forest contains important. Moreover, passing above the clouds, I missed a junction of roads and I find myself in the bush ... I quickly found the road safer.


At Cold Lake, a large military area, I bypass the control area of 22 nm in diameter. Usually the control areas, including large ones such as Edmonton and Calgari are 10 Nm. Beaver River meanders have a corner, I’ve never seen this anywhere else !


Landing at Meadow Lake in huge gusts near the ground and an important wind. In the final, in addition to deal with gusts bar in the stomach, more I advance, I lack a little speed and I pick one meter ground. Charlie made a frog jump. It’s not pretty.


I can not find tie-down at the airport. But I must hurry, the conditions are very harsh, the wind howls and reminds me of Wiley in the Yukon. Rain around the airport at a distance. Emergency measure, tie the wings to the wheels and quickly prepare the descent of the wing. No one to help me. I have on my own, I do not want to leave Charlie alone one minute. I must still nearly ten minutes to get everything ready : brake, switch spacer side, protect the console, burial clothing under the front seat, remove the bag seat back and switch on the front seat, remove the axis of the mast and lowering the bar. Already, I know Charlie a little safer. Then i have to put the links of mast-keel-wing rear. The sky is covered with storms all around, I reinforce by installing two posts under the wings. And I do my usual recommendations for Charlie : do not go flying without me !


i meet Willam, responsible for the maintenance of the airport and Stressa responsible for weather observations. Stressa make coffee, shows me how to make use of gasoline goes down tomorrow and William take me a ride to the city.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
190679 depuis le début
228 visiteurs actuellement connectés