Etape 31- Meadow Lake Sk

vendredi 26 août 2011
par  Céline
popularité : 100%

  • Etape 31- samedi 20 août 2011 – de Meadow Lake Sk à Candle Lake Sk – 380 km en 3h23 moy : 112 km/h

Réveil tôt ce matin, j’ai rendez-vous avec Erma chargée des observations météo à 6h15. J’ai dormi dans la caravane de Paul sur l’aéroport et c’est le seul moyen pour avoir les prévisions.


Tout parait bien se présenter, il me reste à poncer les réparations de l’hélice que j’ai faites hier. C’est la quatrième fois, j’ai la main ! C’est fait en peu de temps, et avec les compliments de Cliff !

A 9h je suis prête. Adieux pleins d’émotion ici aussi. Paul, Sarah et Cooney sont présents ainsi que Cliff, bien sûr.


Les conditions météo sont plutôt meilleures que ce à quoi je m’attendais. La forêt est de nouveau omniprésente, je suis la HW. Elle passe entre de très longs lacs où stagnent quelques nuages. Ce qui donne un éclairage très agréable pendant près de la moitié du vol.

Ensuite, les cultures reprennent, des terres où des lacs augmentent le contraste des couleurs. Le travail de la terre n’en est que plus difficile. Je reprends donc un cheminement à travers les terres. Je repère un avion qui fait de l’épandage. Il me rappelle l’équipe de Fran à North Battleford. Ses évolutions ont un rythme soutenu, scandé par les extrémités du champ vaporisé. Je vole à 5500ft et je ne crains pas de l’effrayer.


Mon objectif est de voir la confluence des deux Saskatchewan. Elles ont parcouru chacune plusieurs centaines de km avant de se rejoindre. L’une est grise, l’autre est plus bleu. L’une a des parois rocheuses, l’autre pas. Les méandres de l’une sont fines, quand celles de l’autre sont larges et rondes. Leurs eaux ne se mélangent qu’après plusieurs coudes où chacune garde sa ligne d’eau.


Après ce spectacle de nature, j’oblique vers ma destination du jour, Candle Lake. Pour une fois, une piste en herbe se présente sur mon chemin, et qui plus est, administrée par un club. Et, en effet, je découvre une magnifique piste en gazon dru, comme celui de Bacon’s strip à Grande Prairie. Longue, large, entre deux lacs, c’est magnifique. Quand je me présente pour mon tour de piste, je repère des véhicules sur la piste et sur ses bords. Pourtant, je n’avais pas vu de notam concernant cet endroit. Je prends mon temps, j’essaie de voir ce qui se passe. Trois tondeuses et un autre véhicule. Le temps de faire mon circuit , l’autre véhicule est parti, les tondeuses avancent chacune sur sa ligne de travail. J’en ai une de face en début de piste. Elle est longue, il ne m’est pas difficile d’atterrir suffisamment loin pour ne pas l’inquiéter.


La tondeuse à l’autre extrémité de piste est dirigée par Denise qui m’accueille très gentiment. Elle m’explique que c’est une piste ouverte au public mais que le club est celui des pilotes qui habitent autour de l’aéroport. Je peux rester, des attaches sont disponibles. Elle n’a jamais vu un engin pareil, elle veut en faire profiter Steve son mari. Pendant ce temps arrive Mike, l’ami de Paul à Meadoxw Lake qui l’a prévenu de mon arrivée probable. Et nous voilà partis chercher de l’essence. En route, on prévient la famille de Mike, Michèle, Brooklin, et Gadon et surtout la grand-mère qui parle le français comme langue natale. C’est Gisèle, elle est ravie.

Les visiteurs sont nombreux et se suivent jusqu’au moment où le travail doit reprendre.


Gisèle me conduit à la petite maison réservée aux ouvriers de leur entreprise de travaux, disponible le week-end. Nous avons rendez-vous pour le diner « en ville ». Candle Lake est un petit hameau de 600 personnes en hiver et de 20.000 personnes en été. A cette époque, la plupart des touristes sont déjà repartis, sauf les retraités et les joueurs de golf. Le village ressemble à nos villages côtiers : des maisons tout autour des deux lacs, le plus près possible de l’eau. Ce qui a valu un vilain tour à Mike au cours de la semaine, du jamais vu. Une ile s’est détachée de quelque part autour du lac et a dérivé. Elle est venue s’encastrer au niveau du ponton où se trouve l’avion sur flottes de Mike et est passée sous lui. Il a fallu plusieurs heures pour le dégager. C’était un cauchemar, pour ceux qui ont vécu le sauvetage de l’avion. L’ile a continué de dériver…

Stage 31 - Saturday, July 20, 2011 - Meadow Lake Sk at Candle Lake Sk- 380 km 3:23 Avg : 112 km / h

Wake up early this morning, I go with Erma responsible for weather observations to 6:15. I slept in the caravan of Paul at the airport and is the only way to get the forecast.


All seems well run, I have to sand the repair of the propeller that I made yesterday. This is the fourth time I hand ! done in a short time and with the compliments of Cliff !

At 9 am I’m ready. Farewell full of emotion here as well. Paul, Sarah and Connie are present and Cliff also, of course.


The weather is rather better than what I expected. The forest is again all around, I follow the HW. It passes between very long lakes whith a few clouds above. This gives a very nice light for almost half of the flight. Then repeat cultures, lands where lakes increase the contrast of colors. Working the land is even more difficult.


So I take a journey through the land, i forgot the HW. I spot a plane that is spreading. It reminds me of the team of Fran in North Battleford. Its developments have a strong pace, punctuated by the ends of the field sprayed. I fly at 5500ft and I am not afraid to scare him.


My goal is to see the confluence of two Saskatchewan. They have each traveled several hundred km before joining. One is gray, the other is blue. One has rock walls, the other not. The windings of North are bright when those of the other are large and round. Their waters do not mix after several bends where each retains its water line.


After this spectacle of nature, i go to my destination of the day, Candle Lake. A grass strip comes in my way, and moreover, run by a club. And indeed, I discovered a beautiful grass runway thick, like Bacon’s strip in Grande Prairie. Long, wide, between two lakes, it’s wonderful. When I go for my lap, I spot the vehicle on the track and on the edges. Yet I had not seen in particular about them in notam. I take time, I try to see what happens. Three mowers and other vehicles. Time to do my circuit, the other vehicle left the lawn each advance on his line of work. I have a face down early. It is long, I am not difficult to land far enough not to worry.


The mower to the other end of the runway is led by Denise welcomes me very kindly. She explains that this is a strip open to the public but the club is that pilots who live around the airport. I can stay, tie-downsare are available. She has never seen a machine like Charlie, she wants to share her husband Steve. Meanwhile Mike arrives, the friend of Paul Lake Meadow who warned of my arrival likely. And we went in search of gasoline. En route, Mike prevents his the family, Michele, Brooklin, Gadon, and especially the grandma who speaks French as their native language. This is Gisele, she is thrilled.


Visitors are numerous and follow until the work is to resume. Gisele leads me to the little house reserved for workers of their company works, available on weekends. We go for dinner "in town". Candle Lake is a small village of 600 people in winter and 20,000 people in summer. At that time, most tourists have already left, except for retires and golfers. The village looks like our coastal villages : the houses all around the two lakes, the closest to the water. Which earned a bad turn to Mike during the week, never seen. An island detached from somewhere around the lake and drifted. It came to be embedded at the dock where the Mike’s aircraft fleets, and passed under it. It took several hours to remove it. It was a nightmare for those who lived through the rescue of the aircraft. The island continued to drift ...


Commentaires

Logo de Serge
jeudi 17 mai 2012 à 09h14 - par  Serge

L’île qui voyage, c’est pas ordinaire.

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
186403 depuis le début
121 visiteurs actuellement connectés