Etape 32 - Candle Lake Sk

samedi 27 août 2011
par  Céline
popularité : 100%

  • Etape 32 – dimanche 21 aout 2011- de Candle Lake Sk à Flin Flon Mb – 338 km en 3h13 moy : 105km /h

Réveil tardif aujourd’hui, je n’ai pas accès à internet. Rendez-vous à 8h avec Mike qui m’accompagne à l’aéroport. Déjà deux personnes sont présentes, et il en arrivera bien d’autres ! Chacun veut voir le décollage. En attendant, il faut préparer Charlie qui a bénéficié de sa couverture lors d’une grosse pluie hier soir. Exceptionnellement, je me fais aider pour remonter l’aile car j’ai mal au dos. D’habitude je m’occupe de l’aile et je demande à la personne qui m’aide de mettre l’axe. Cette fois, c’est le contraire.


Questions, réponses, ordre de préparation, tout est respecté dans le calme et la bonne humeur, je dirai même l’humour comme les Canadiens savent le faire, et je peux vous dire qu’ils sont très forts en humour, on s’amuse. Finalement la photo de départ réunit plus de vingt personnes. Décollage.


Aujourd’hui, je remonte vers le nord, pour voir ! Mon objectif est voir Flin Flon. C’est une ville qui est située à la même latitude que Belfast, Copenhague et Moscou. Un nom qui fait rêver, un nom qui évoque aussi la recherche de l’or. Mais, pas dans les mêmes conditions qu’à Dawson. Ici, c’est du roc, pas du permafrost qui le renferme.


Paysage de brousse étonnant, encore différent, magnifique, géant. Heureusement que j’ai ma carte, quelques croisements de routes me posent question. Alors qu’on m’avait prévenue qu’il n’y avait rien ni personne je n’ai pas la sensation d’isolement comme j’avais pu le ressentir ailleurs. Finalement, quelques maisons s’échelonnent le long de la HW. Et la lumière est claire, je vois très loin. La végétation n’est pas grande ni fournie… mais les températures hivernales sont là aussi très importantes, en moyenne -25°C. Et l’été a compté tellement de pluie que des traces sont visibles : routes en partie inondées, remontée du niveau des lacs de près de 3 pieds, etc.


Et quand j’arrive à Flin Flon, je suis surprise de la ressemblance avec Sudbury en plus petit, à cause de son site minier. Grande cheminée, bassins de décantation rouge, vert et bleu, terrils noirs, trous béants. Flin Flon est construite sur une élévation rocheuse, qui forme d’énormes dos de pierre rose. Ce sont des restes de l’activité volcanique au Canada. La ville est construite autour de ces protubérances. Entre ces dos de pierre, des lacs sont retenus. On pourrait se croire à la montagne, les routes montent et descendent presque à pic, et délimitent ainsi des quartiers de la ville.


A Flin Flon, c’est de l’or, du cuivre et du zinc mélangés qui se trouvent dans le sous-sol. Les richesses auraient dû se trouver épuisées depuis plus de cinquante ans selon les premières estimations, mais elles ne faiblissent pas. Par contre, pour réduire la pollution liés à la séparation des métaux extraits, pollution dans l’eau, l’air, les produits locaux que ce soit les tomates du jardin ou les champignons de la forêt, le minerai est maintenant exporté en Chine pour y être traité. 400 emplois perdus pour une ville de 5600 habitants environ. Mais la grande cheminée ne rejette plus ses fumées…


Quand j’atterris, l’aéroport parait vide, hangars fermés, avions attachés à l’extérieur. Mais plusieurs personnes arrivent voir cet étonnant oiseau qu’est Charlie. Et c’est ainsi que je suis happée par John et Ray. John est monsieur maintenance de l’aéroport quand Ray est monsieur observations météo. Accueil chaleureux, plein d’humour, généreux. Café, gâteaux sont là pour tous. Tout le personnel de l’aéroport passe dans ce petit local, y prend ses repas, son café, alors que dans bien d’autres, chaque compagnie a un endroit réservé à son personnel. Donc l’ambiance n’est pas la même.


Finalement, j’ai le choix entre la caravane de Ray et la maison de John. Et l’internet en accès libre à l’aéroport !


En fin d’après midi, je fais connaissance de Kara et Jocelyn (15mois), respectivement la femme de John et leur fille, elles m’enlèvent pour un repas en famille et une visite de la ville avant d’aller dormir. Repas très drôle dans une famille d’origine ukrainienne, comme il s’en trouve beaucoup ici. Il est pris à l’extérieur sur le balcon de la maison au bord du lac, sous la forme d’un buffet, chacun son assiette sur les genoux. Pour la première fois au Canada, je mange du canard (sauvage), et pour la deuxième fois, de l’orignal. Les deux sont excellents ! et de multiples plats à coté, chauds, froids, salades, un délice. J’en garde un excellent souvenir, encore merci à tous puisque chacun avait mis la main à la pate. John n’est pas avec nous, retenu à l’aéroport.


Les loisirs ici, sont surtout orientés vers la chasse et la pêche, et pour les Ukrainiens, la cueillette des champignons ce qui n’est pas commun au Canada. Les hivers sont longs et très rigoureux, seule la foret et les lacs apporte des divertissements.


Kara me fait découvrir la ville, enfin ce qu’on en voit car les bassins de couleur sont invisibles en dehors du ciel. Les églises orthodoxes élèvent leurs clochers argentés et arrondis. Les rochers sont décorés de grandes peintures libres. Ils sont escaladés par grands et petits, mais des grands escaliers permettent un accès plus civilisé. Les conduites d’eau suivent ces escaliers et chaque quartier a son château d’eau. Quelle visite ! et quel accueil !


  • Stage 32 - Sunday, August 21, 2011 – From Candle Lake Sk to Flin Flon Mb - 338 km 3:13 Avg : 105km / h

Wake late today, I do not have access to the Internet. Meet at 8 am with Mike to the airport. Already two people are present, and it happens much more ! Everyone wants to see the takeoff. I prepare Charlie who has benefited from its coverage during a heavy rain last night.


Exceptionally, I get help to lift the wing because I have back pain. Usually I take care of the wing and I ask the person who helps me to the axis. This time it’s the opposite.


Questions, Answers, order preparation, everything is respected in the calm and good humor, I would say the same humor as do Canadians know and I can tell you they are very good at humor, was fun . Finally the photo of starting together more than twenty people. Takeoff.


Today, I go back north to see ! My goal is to see Flin Flon. It is a city which is located in the same latitude as Belfast, Copenhagen and Moscow, and just on the border of Saskatchewan and Manitoba. A name that makes dream, a name that also refers to the search for gold. But not in the same conditions as Dawson. Here is rock.


Amazing landscape of bush, yet different, magnificent, giant. Like usually I have my map, a few road crossings ask me question. While it warned me that there was nothing and no one I do not like the feeling of isolation I could feel it elsewhere. Finally, a few houses spread out along the HW. And the light is clear, I see very far. The vegetation is not great ... but neither provided winter temperatures are also very important, usually minus 25°C. And the rain was counted so that traces are visible, partly flooded roads, lake levels rise by nearly 3 feet, etc. And when I get to Flin Flon, I am surprised at the resemblance Sudbury smaller, because of its mine site. Large fireplace, settling ponds red, green and blue, black slag heaps, gaping holes.


Flin Flon is built on a rock elevation, which forms the back of huge pink stone. These are remnants of volcanic activity in Canada. The town is built around these protrusions. Between the back of stone, the lakes are retained. One might believe in the mountain roads up and down almost perpendicular, and thus define the areas of the city. In Flin Flon, gold, copper and zinc are mixed in the basement. Wealth should have been exhausted to find more than fifty years according to initial estimates, but they do not weaken. To reduce pollution related to the separation of the extracted metals, water pollution, air, local produce whether it be the garden tomatoes and mushrooms in the forest, the ore is now exported to China be treated. 400 jobs lost for a town of 5600 inhabitants. But the big chimney smoke rejects its finish ... When I landed, the airport seems empty, closed hangers, planes attached to the outside. But many people come see this amazing bird that is Charlie. And so I am caught by John and Ray. John is maintenance man of the airport where Ray is for weather observations. Warm, humorous, generous. Coffee, cakes are available to all. Everyone at the airport going on in this small room, takes his meals, his coffee, while in many others, each company has a place reserved for staff. So the atmosphere is not the same.


Finally, I can choose between Ray’s trailer and the house of John. And the Internet with free access to the airport !


By late afternoon, I know Kara and Jocelyn (15mois), respectively, John’s wife and daughter, they take me away for family meals and a tour of the city before going to sleep. Meals very funny in a family with Ukrainian origin, as found by many here. It is taken outside on the deck of the house by the lake, in the form of a buffet, all his plate on his lap. For the first time in Canada, I eat duck (wild), and for the second time, moose. Both are excellent ! and multiple side dishes, hot, cold, salads, delicious. I have fond memories, thank you all because each provided. John is not with us, held at the airport.


The entertainment here is mainly oriented toward hunting and fishing, and Ukrainians, mushroom picking which is not common in Canada. Winters are long and rigorous, only the forests and lakes provide entertainment.


Kara made me discover the city. Finally nobody can see colors settling ponds. Orthodox churches are raising their silver bells and rounded. The rocks are decorated with large paintings free. They climbed by children and adults, but large staircases provide access more civilized. Water pipes follow these steps and each neighborhood has its water tower. What a visit ! Thanks you Kara and Jocelyn.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
195009 depuis le début
2084 visiteurs actuellement connectés