Etape 20 - 22 août, Fort St John

mardi 25 août 2009
par  Céline
popularité : 60%

Chers visiteurs, vous pouvez suivre la progression d’Odile chaque jour, en direct, avec la rubrique « traces SPOT ». Cliquez sur les points pour grossir l’image. En cliquant sur satellite en haut à droite, on peut même voir les aérodromes où elle est posée.
  • samedi 22 aout : Fort St-John Bc, 3ème jour

Le vent est si fort qu’il a voulu emporter ma tente ce matin en arrachant 3 piquets sur 6 ! Je suis arrivée au bon moment, finalement je l’ai attachée au filin de 3cm. Vent relevé : SO 28 km/h Rafales : 46 km/h, mais la manche est parallèle au sol sans bouger depuis hier. Mais grand soleil et aucune pluie !

J’attends qu’il s’apaise mais les prévisions ne sont pas optimistes avant jeudi prochain, nous sommes samedi. Pourtant à partir de Whitecourt, il est moins méchant, et Hélène, qui attend mon passage à Edmonton m’a confirmé le beau temps là-bas, mais encore faut-il y arriver. 700 km au Canada, ce n’est pas grand-chose, mais en pendulaire, je préfère prendre les précautions qui me paraissent nécessaires. Certainement que d’autres pourraient le faire, ce genre de défi n’est pas pour moi. Aujourd’hui, l’aéroport vit au ralenti : 2 lignes intérieures et 2 Cessna. Il est vraiment différent de tous les autres que j’ai pu voir avant. Il vit à l’heure du travail, alors que les autres vivent à l’heure du loisir. Et il n’est pas contrôlé !

Je vous envoie seulement deux images :

- Celle du pont sur la Peace River, le pont bleu est un vrai pont pour les voitures et camions. Et encore, il est treillis soudé comme parfois les marches d’escaliers métalliques chez nous, donc on voit à travers. Ainsi, il empêche tout passage de gibier et la neige n’a pas la même prise. En plus il se tortille sous l’effet des véhicules et on voit la rivière en dessous ! ce n’est pas rassurant, promis. Il faut savoir que le rouge et blanc est réservé au passage d’un pipe line de pétrole d’ailleurs, deux autres se dissimulent aussi sous le bleu et se dirigent vers la raffinerie qui se trouve sur la rive nord. Le village est coupé en deux par l’Alaska High Way, mais les deux grandes rues latérales assurent une véritable convivialité que j’ai pu constater.


- L’autre est celle de l’aéroport telle que vous pouvez le voir si vous suivez les conseils de Céline pour bien tirer partie de la trace Spot. Je vous explique juste où nous sommes installés Charlie et moi. A droite de la photo, en bout de piste 20, le long du long hangar blanc à toit gris clair, le long de la rangée d’avions, c’est au milieu du trou entre eux. Et le hangar de maintenance de l’aéroport est celui à toit gris noir. En bas à gauche la tour un peu marron, à sa gauche la Shell, à sa droite l’aérogare avec les grands zebra pour l’arrêt des avions, à la droite de celle-ci, Esso. Bien que la photo ne soit pas nette, on voit même les camions citernes qui se déplacent vers les avions pour faire le plein ! Moi qui pensais repartir au plus vite, je ne regrette pas cette pause forcée, j’y ai rencontré des personnes extraordinaires comme partout au Canada. Il faut juste prendre le temps et saisir l’opportunité de la rencontre.


Dear visitor, you can follow the progress of Odile, live with the "traces SPOT". Click on the image to magnify.
Clicking on satellite in the upper right, you can even see the airfield where it is raised.

  • August 22 : Fort St. John BC, 3rd day

The wind is so strong that he wanted to bring my tent this morning, snatching 3 posts out of 6 ! I arrived at the right time, finally I have attached the lifeline of 3cm. Wind noted : SO 28 mph Gust : 46 km / h, but the handle is parallel to the ground without moving yesterday. But sunshine and no rain !

I expect it to subside but the forecasts are not optimistic before next Thursday, it’s Saturday. Yet from Whitecourt, it is less wicked, and Helen, who is expecting my visit to Edmonton confirmed to me the weather there, but must still get there. Canada 700 km, not much, but the pendulum, I prefer to take the precautions seem necessary. Certainly others could do this kind of challenge is not for me. Today, the airport runs idle : 2 lines inside and 2 Cessna. It is really unlike any other I’ve seen before. He lives at work, while others live at leisure. And it is not checking !

I only send two images :

- The bridge over the Peace River, the blue bridge is a true bridge for cars and trucks. And yet, it is welded mesh as sometimes the metal stairs at home, so we see through. Thus, it prevents any passage of game and the snow was not the same outlet. Plus he squirms under the effect of vehicles and we see the river below ! It’s scary, I promise. You should know that red and white is reserved for the passage of an oil pipeline Moreover, two others also hide under the blue and head to the refinery located on the north shore. The village is bisected by the Alaskan High Way, but two major side streets provide a genuine friendliness that I saw.

- The other is that of the airport as you can see if you follow the advice of Celine To benefit trace Spot. I explain exactly where we settled Charlie and me. To the right of the photo, in the end 20 along the long shed-roofed white light gray, along the row of planes is in the middle of the hole between them. And the maintenance hangar at the airport is dark gray roof. Bottom left the tower a little brown on his left Shell to his right terminal with large zebra for stopping aircraft, with the right of it, Esso. Although the picture is not clear, we even see the tankers moving towards the aircraft to refuel !

I thought that leave as quickly, I do not regret this forced break, I met amazing people, as everywhere in Canada. You just take the time and seize the opportunity of the meeting.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
186403 depuis le début
152 visiteurs actuellement connectés