Etape 27 - Lyncrest

jeudi 3 septembre 2009
popularité : 100%

  • Lundi 31 aout, Lyncrest Mb, Dryden, Kakabeka Falls On - 628 km - 5h55 de vol

Ce lundi, Perry et Edith ne travaillent pas et nous prenons notre temps pour faire tout. Notamment, nous préparons la route ensemble, Adrien se joint à nous. Ils m’accompagneront un peu dans mon voyage pour me dire au-revoir en vol, jusqu’à la ligne de brousse, puisqu’elle est à 40 km de Lyncrest.

J’appelle aussi Christian Vallée de Drummond au Québec pour réparer mon ordinateur à distance. Avec Yves, le technicien, c’est une partie de plaisir, il prend la main sur l’ordinateur, va partout où il y a quelques choses à vérifier, modifier ou autre et en un quart d’heure, tout refonctionne comme avant ! C’est merveilleux, j’espère que je vais avoir plus de facilité à entrer en liaison avec Céline et vous tous. Encore merci Christian, car en plus, c’est cadeau.


Préparations tranquilles et attentives sous un beau soleil. Que du plaisir. Perry veille à ce que rien ne me manque pour le voyage. Chacun prépare aussi son avion pour m’accompagner. Et c’est le départ. L’escorte de Perry et Edith d’un coté et d’Adrien de l’autre est un bon moment et puis, il faut se séparer, à la ligne de commencement de la brousse, comme prévu. Moment plein d’émotion en vol.


Je renoue avec le suivi du tracé de la HW. Au début, le marécage, pendant environ 40 km, puis le début du rocher de granit rose 40 km encore et le début des lacs.


Je survole Kenora à 5000 ft pour être au-dessus de la zone de contrôle. Et je continue vers Dryden. Je pense bien à Patrick et Céline Langevin de Fort Frances, mais je choisis aussi de prendre des routes différentes à l’aller et au retour. Ce matin, encore je pensais à eux et à Marie-Mai qui m’avait donné deux fleurs avant de partir, elles sont toujours dans mon carnet de route.


A Dryden, je dois me poser pour faire de l’essence, changer de carte avant de repartir si les conditions le permettent. Et elles le permettent bien puisque je suis poussée par un vent d’une trentaine de km. D’ailleurs je suis frigorifiée.


Dryden est située en zone de contrôle. Je prends donc l’attache de la tour. Et là, ça devient difficile, je sens bien qu’il y a un souci, je ne comprends pas le contrôleur et c’est réciproque. Je me pose quand même, de toute façon, il me faut de l’essence car il n’y en a plus avant 300 km au moins. Quand je suis arrêtée devant le poste à essence, une voiture vient me rejoindre et un monsieur essaie de me faire comprendre que ma radio est inaudible et que c’est grave, je n’aurai pas dû atterrir. Je lui explique, l’essence, le froid, le besoin d’aller aux toilettes… il comprend, je fais les choses dans l’ordre et quand je suis prête à repartir, je prends à nouveau l’attache de la tour, qui commence à me dire quelque chose que je ne comprends pas, puis à se taire. La voiture revient. Le monsieur veut que j’arrête le moteur, que je téléphone à quelqu’un dont il me donne le numéro. Evidemment, c’est là où je me rends compte que mon téléphone ne fonctionne pas ici. Je suis obligée de lui expliquer, il m’accompagne dans les bureaux de l’aérogare, qui est superbe et immense, avec tapis roulants pour les bagages ! il faut que je fasse une procédure Nordo, c’est-à-dire sans radio. Malheureusement, au téléphone c’est pareil, on ne se comprend pas. L’épreuve tourne au cauchemar. Je comprends qu’ils attendent un vol dans une heure et que je pourrais décoller après… finalement, la contrôleuse que j’ai au téléphone me donne l’autorisation de partir immédiatement. C’est le monsieur dans sa voiture qui fera la radio pour moi !

Je ne me le fais pas dire deux fois, je fuis ! je reste à l’écoute longtemps de la radio de Dryden, ils ont deux contacts dans l’heure qui suit, je ne comprends pas tout le trouble que j’ai pu susciter. Etait-ce parce que Dryden a un centre de secours et de recherche sur son aéroport ? Direction Kakabeka Falls, là, c’est un point obligatoire avant de repartir vers l’Est. On ne peut pas passer ni plus haut ni plus bas. J’arrive très tard, d’autant qu’un nouveau fuseau horaire ajoute une heure à mes instruments, il est 7h du soir. Je ne rencontrerai personne, le hangar me sert à rentrer Charlie et j’y monte ma tente. La nuit sera glacée mais mon duvet est chaud.

  • Monday, August 31, Lyncrest Mb, Dryden, Kakabeka Falls On - 628 km - 5:55 Flight

On Monday, Perry and Edith did not work and we take our time to do everything. In particular, we prepare the road together, Adrian joined us. They just follow me in my journey to say farewell flight, up to the bush, since it is 40 km from Lyncrest.

I also Christian Valley Drummond in Quebec to fix my computer remotely. Yves, the technician is a pleasure, he takes her hand on the computer, goes everywhere where there are some things to check, amend or another and one quarter of an hour, everything work again as before ! It’s wonderful, hopefully I’ll find it easier to liaise with Celine and all of you. Again thank you Christian, for in addition is present.

Preparations quiet and attentive in bright sunshine. What fun. Perry ensure that nothing in me to travel. Each is also preparing his plane to accompany me. And this is the beginning.

The escort of Perry and Edith on one side of Hadrian and the other is a good time and then must be separated at the line beginning in the bush, as expected. Moment full of emotion in flight.

I return to monitoring the course of the HW. Initially, the swamp, for about 40 km, then the beginning of pink granite rock of 40 km still to early lakes.

I flew at 5000 ft Kenora to be beyond the control zone. And I continue to Dryden. I often think of Patrick and Celine Langevin Fort Frances, but I also choose to take different routes to and return. This morning, I still thought about them and Marie-Mai who gave me two flowers before leaving, they are always in my travelogue.

At Dryden, I have to do to get some fuel, change the map before departing if conditions permit. And they can well because I am driven by a wind of thirty miles. Besides, I’m freezing.

Dryden is located in zone control. I am so attached to the tower. And then it becomes difficult, I feel that there is a concern, I do not understand the controller and it is reciprocal. I still ask myself, anyway, I need gasoline because there are more than before at least 300 km. When I stopped at the gas station, a car came and joined me and a gentleman tries to make me understand that my radio is muted and it’s serious, I would not have arrived. I explained, gasoline, cold, need to go to the toilet ... he understands, I do things in order and when I am ready to leave, I’m new to the attachment of the tower, which begins to tell me something I do not understand, then to be silent. The car returns. The gentleman wants me to stop the engine, I phone to someone who gives me the number. Obviously, this is where I realize that my phone does not work here. I am obliged to explain it with me in the offices of the terminal, which is beautiful and huge, with conveyor belts for luggage ! I must do a procedure Nordau, that is to say, no radio. Unfortunately, the phone is the same, we do not understand. The event becomes a nightmare. I understand they are waiting for a flight in an hour and I could finally take off after ... the controller I have the phone gives me permission to leave immediately. The gentleman in his car who will radio for me !

I do do not say it twice, I am ! I still listen to the radio long Dryden, they have two contacts in one hour, I do not understand all the trouble I have raised. Was it because Dryden was a rescue center and research on the airport ?

Directorate Kakabeka Falls, there is an obligatory point before returning to the East. We can not pass either above or below. I arrived very late, especially since a new time zone adds an hour to my instruments, it is 7 in the evening. I met no one, the shed I used to go Charlie and I set up my tent. The night is cold but my down is warm.


Commentaires

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
195009 depuis le début
2084 visiteurs actuellement connectés