23, 25, 26 mai 2010

vendredi 28 mai 2010
popularité : 7%

  • 23 mai 2010

Déjà une semaine ! une semaine de très beau temps, une semaine où Charlie a bien avancé. Grâce aussi à Langis et à Guy qui ont mis la main à la pâte, Bernard devant quand même se consacrer à son école ! Les fonctionnalités du chariot reprennent place. Tout le circuit électrique est remis en ordre de fonctionnement. Ce qui nous a donné le plus de mal a été de détordre les deux plaques qui supportent la barre repose pieds du passager ! pourtant, la tordre avait été rapide !


Aujourd’hui, Guy a remonté le parachute. En effet, il va probablement repartir au New-Brunswick pour les feux de forêt en début de semaine, et il veut que tout soit terminé avant. En tant que mécanicien, électricien, etc, Guy est une vraie ressource et en plus, il travaille tranquillement sans oublier l’humour !

Bernard a terminé les freins, le réglage de l’hélice, il ne manque plus que l’aile et de l’essence pour faire les essais.

En matière de réparations, j’ai aussi eu la visite de Normand Dubet qui m’a rapporté le headset Lynx accidenté qu’il a réussi à réparer (le bouton de réglage avait été arraché dans l’accident), et à peu de frais en plus ! ça c’est une bonne nouvelle que je vous livre… il est comme neuf, avec quelques traces de son expérience mouvementée tout de même.

  • 25 mai 2010

Toujours pas d’aile dans la boite à lettres ! Pendant, ce temps, je prépare, je peaufine.

J’ai trouvé des documents réalisés par Nav Canada sur les météos locales, une mine de renseignements qui vont m’aider à faire des choix. Le Spot est reparti, pas sans mal… vous pouvez vérifier pour vous y remettre vous aussi ! mais, quand même, je ne comprends pas qu’il n’indique pas d’autres points que ceux de départ et de retour. Il aurait dû indiquer le point intermédiaire au bout de 10 mn.

Par contre, je me suis aperçue que la sonde météo ne fonctionne plus, probablement à cause du choc, le sertissage est fracturé. Je ne sais pas comment je vais pouvoir arranger cela. En effet, elles sont numérotées et ne se vendent pas sans le Gps ! M’en passer ? Quand on y a gouté, c’est presque de l’ordre de l’impossible, autant que l’eau chaude au robinet !


Aujourd’hui, je vous donne une photo de ouaouaron, wawaron ou grenouille mugissante ou grenouille-taureau. Vous pouvez aller sur wikipédia pour en savoir plus sur la bête !

  • 26 mai 2010

Charlie avance. Il serait presque prêt s’il ne lui manquait pas ses ailes, c’est quand même plus pratique pour voler. Bernard a téléphoné mais il n’a pas pu obtenir d’autre élément que c’est en route, arrivé à Montréal vendredi dernier, en douane, peut-être livré en fin de semaine (en abrégé fds et non pas we, svp !).

Avez-vous vu que j’avais fait des essais de Spot ? Un seul a réussi ; à moitié seulement car il n’a pas émis de message de départ et de fin sur les BAL eml comme prévu, et je n’ai pas vu non plus de points intermédiaires qui font la trace. Mais la prochaine fois où je vole, je le prends avec moi, pour un essai grandeur nature.

Je pensais bien que Martin serait venu aujourd’hui, il faisait super beau pour voler et tellement chaud (36°) que Bernard a volé en tee-shirt et gougounes ! le vol a duré plus d’une heure, il n’a même pas éprouvé la chair de poule ! alors les gougounes c’est quoi ? je vous laisse chercher un peu, réponse bientôt !

Nous avons aussi fait tourner le moteur, à première vue, il a tourné comme une montre, parfait ! Il reste à confirmer en vol. J’ai vu deux pannes moteur cette semaine sur l’aérodrome, je n’ai pas l’intention que Charlie fasse la 3ème. En attendant, je vais remettre les sacoches de voyage.

J’ai encore des choses à solutionner avec mon antenne météo aussi. Elle fonctionne bien, c’est déjà une très bonne nouvelle mais je n’obtiens pas les infos météo sur le gps de la même manière que l’année dernière.

A part cela, entre un soleil de plomb, un peu de travail, des temps sympas avec les amis, je fais un peu de découverte photo. Vous avez vu le crapaud wawaron ? et son chant, une seule note incroyablement grave, d’une profondeur extraordinaire, on dirait un instrument de musique africain ou népalais.


Et puis, j’ai aussi assisté au repas de mon voisin de chambre, Tipyt, le python royal de Dominique. Il s’est « attaqué » les deux rats qui composaient son repas hebdomadaire avec une violence indescriptible. Il faut le voir pour comprendre ! je n’aimerai pas qu’il me prenne pour un rat ! Mais à part cela, il est très calme, discret, et bien élevé. Il reste dans son terrarium et ne sort de sa cachette que la nuit.

Pour les gougounes, je n’ai pas réussi à retourner la réponse mais je vous la donne quand même : ce sont des nu-pieds, sandales...


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 28 mai 2013

Publication

170 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
5 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
193360 depuis le début
288 visiteurs actuellement connectés